Retour à la liste

Mist of Avalon

Mist of Avalon

Mist of Avalon

Le Mist of Avalon voit le jour en 1967 comme navire à moteur baptisé Liverpool Bay. Ce sont les mains expertes des charpentiers du chantier naval MacLean de Mahone Bay, en Nouvelle-Écosse (Canada), qui l’ont construit à même le solide bois d’œuvre local. À son bord, le capitaine et son équipage écument la côte de la Nouvelle-Écosse et de Terre-Neuve pour pêcher la morue, raison d’être du navire. Mais après 20 années de navigation sur les eaux tumultueuses de l’Atlantique Nord, la machinerie et l’équipement du Liverpool Bay ont vu de meilleurs jours; les stocks de poissons diminuant en outre, ce navire jadis fier est laissé à quai à Halifax en 1987. Suivent cinq ans d’abandon qui précipitent son déclin, mais sous les couches de peinture et un manteau d’algues, au-delà du bois pourri, se cache toujours une gracieuse goélette n’attendant qu’à reprendre la mer.

En décembre 1992, le vaisseau commence une nouvelle vie sous le nom de Mist of Avalon, en l’honneur de la mythique île celtique évoquant la renaissance. Le vaisseau, qu’on a acheté et halé, voit sa coque raclée et revêtue d’une peinture antisalissure. En juillet 1993, le Mist of Avalon est prêt à quitter la Nouvelle-Écosse pour rejoindre son nouveau port d’attache : la marina Holidays Afloat à Ivy Lea, en Ontario au Canada. Sa conversion s’y poursuit : de navire à moteur, il devient un voilier gréé selon la tradition des goélettes des Grands bancs de la fin du 19e siècle.

 

Classe: B

Pavillon: Canada

Longueur: 22,08 m

Gréement: Goélette aurique à deux mâts

Année de construction: 1967

Port d'attache: Ivy Lea, Ontario (Canada)

Site officiel: Mist of Avalon

Classe

B

Voilier suivant Roter Sand Classe B