Retour à la liste

Ts esmeralda

Ts esmeralda

Ts Esmeralda

Ce navire est le sixième à porter le nom d’Esmeralda. Le premier était une frégate prise aux Espagnols à Callao, au Pérou, par l’amiral Lord Thomas Alexander Cochrane de la Marine chilienne, au terme d’une incursion audacieuse dans la nuit du 5 novembre 1820. Le deuxième était une corvette de la Marine chilienne qui, durant la bataille d’Iquique le 21 mai 1879, n’a jamais baissé pavillon, même si l’ennemi était plus nombreux, jusqu’à ce qu’elle soit coulée. Ces faits d’armes ont marqué la Marine chilienne, et c’est pourquoi le nom du navire évoque le courage et le sacrifice.

La construction commence à Cádiz, en Espagne, en 1946. L’Esmeralda devait devenir le navire-école officiel de l’Espagne. Mais en 1947 se produisent des explosions catastrophiques dans le chantier où il est construit, lesquelles endommagent le navire et acculent le chantier à la faillite. Les travaux sont temporairement interrompus. En 1950, le Chili et l’Espagne entament des négociations; l’Espagne offre de rembourser ses dettes contractées lors de la guerre civile espagnole sous forme de biens manufacturés, dont l’Esmeralda, toujours en chantier. Le Chili accepte l’offre, puis devient officiellement propriétaire du navire en 1951. Les travaux recommencent, et le navire est finalement inauguré le 12 mai 1953 devant 5 000 personnes. Il est baptisé par Mme Raquel Vicuña de Orrego à l’aide d’une bouteille enveloppée des couleurs de l’Espagne et du Chili. Cette goélette à hunier à quatre mâts, avec à sa barre le capitaine Horacio Cornejo Tagle, est remise au gouvernement du Chili le 15 juin 1954.

Son navire-frère, la goélette à hunier à quatre mâts Juan Sebastián Elcano, est le voilier-école de la Marine espagnole. Dans les années 1970, le gréement de l’Esmeralda est changé : il devient un quatre-mâts barquentin, sa voile à corne de misaine (basse voile) étant remplacée par deux grand-voiles d’étai. La troisième grand-voile d’étai (flèche) est toujours en place. L’Esmeralda compte donc maintenant cinq voiles d’étai, trois voiles de flèche, six focs, trois basses-voiles à corne et quatre voiles carrées, soit 21 voiles en tout.

 

Classe: A

Longueur: 113 m

Année de construction: 1946

Classe

A

Voilier suivant Europa Classe A